– Répéter à La Roche

Aujourd’hui, notre blog paraît un peu plus tard parce que hier l’après-midi, nous avons eu notre première répétition pour le Concert de Pâques en l’église Saint-Nicolas à La Roche. Avant, c’est toujours le yoga, la méditation et beaucoup d’exercices pour chauffer la voix. Sans doute, Gérard et Marijke “flûte” se préparent-ils d’une autre manière.

Il fallait nous habituer au grand espace après avoir répété dans la chambre de musique pendant des mois. Et pour Gérard, c’était un changement d’instrument. Au lieu du clavecin, il jouait à l’orgue.

La lumière du soleil brillait à travers les vitraux et a peint des couleurs sur les murs, les statues, les chaises et le sol. Ma statue favorite est celle de Marie avec le petit Jésus qui est à côté de l’orgue.

Etre dans cet endroit inspire pour faire de la musique ensemble. Soeur Simone nous a très bien accueilli. Les gens qui sont entrés et sont restés un moment pour écouter, étaient bien enthousiastes.

Cliquez dessus svp

Avez-vous déjà noté la date du concert?

Ce sera le dimanche 14 avril 2019 à 16h00.

Bonne semaine à vous,

Marijke Persijn

– Le Trio MaGMa Concert de Pâques: “Ich will dir mein Herze schenken”

Dans notre blog de la semaine passée, nous avons parlé de l’aria “Erbarme dich” de La Passion selon Saint Matthieu de J.S.Bach (1685-1750). Lors du Concert de Pâques en l’église Saint-Nicolas de La Roche (le dimanche 14 avril à 16h00) , nous présenterons également le récitatif émouvant “Wiewohl mein Herz in Tränen schwimmt” et le très bel aria “Ich will dir mein Herze schenken”. Nous l’avons choisi pour la tonalité originale Sol Majeur. Toute tonalité évoque sa propre atmosphère. Etant donné que nos instruments ne sont pas de l’époque baroque, ils ne sonnent pas au diapason de l’époque c’est à dire un demi ton plus bas. La tonalité pour la voix de mezzo est Fa Majeur et nous ne pensons pas qu’elle soit adaptée pour cette aria.

Sur la photo, vous apercevez la chorale de la basilique de Oldenzaal aux Pays-Bas, où mon fils Kim a chanté dans La Passion selon Saint Matthieu quand il était jeun.

“Ich will dir mein Herze schenken”

Je ne vous donne pas seulement la traduction du récitatif et de l’aria, mais aussi le texte qui précède pour mieux comprendre la situation.

Évangéliste
Il répondit et dit :
Jésus
Celui qui plonge sa main avec moi dans le plat,
est celui qui me livrera.
le fils de l’homme s’en va,
comme il est écrit de lui ;
mais malheur à l’homme
par qui le fils de l’homme sera livré !</BI
Il aurait mieux valu pour cet homme de ne pas être né.
Évangéliste
Alors Judas, qui l’avait livré, répondit et dit :
Judas
Est-ce moi, Rabbi ?
Évangéliste
Il lui dit :
Jésus
Tu l’as dit.
Évangéliste
Alors qu’ils mangeaient, Jésus prit le pain,
le bénit et le rompit et le leur donna et dit :
Jésus
Prenez, mangez, ceci est mon corps.
Évangéliste
Et il prit la coupe et la bénit, la leur donna et dit :
Jésus
Buvez-en tous ; ceci est mon sang de la nouvelle alliance,
qui est versé pour beaucoup pour le pardon des péchés.
Je vous dis : à partir de maintenant
je ne boirai plus de ce fruit de la vigne
jusqu’au jour où je boirai à nouveau avec vous au royaume de mon Père.

Récitatif [Soprano]

Wiewohl mein Herz in Tränen schwimmt,
Bien que mon cœur nage dans les larmes,
Dass Jesus von mir Abschied nimmt,
Parce que Jésus prend congé de moi,
So macht mich doch sein Testament erfreut:
Pourtant son testament m’apporte la joie ;
Sein Fleisch und Blut, o Kostbarkeit,
Sa propre chair et son propre sang, ô bien précieux,
Vermacht er mir in meine Hände.
Il les lègue entre mes mains.
Wie er es auf der Welt mit denen Seinen
Comme dans le monde, parmi les siens,
Nicht böse können meinen,
Il ne pourrait pas souhaiter leur faire du mal,
So liebt er sie bis an das Ende.
Ainsi ils les aime jusqu’à la fin.

Air [Soprano]

Ich will dir mein Herze schenken,
Je te donnerai mon cœur,
Senke dich, mein Heil, hinein!
Plonge dedans, mon Sauveur,
Ich will mich in dir versenken;
Je plongerai moi-même en toi ;
Ist dir gleich die Welt zu klein,
Si le monde est trop petit pour toi,
Ei, so sollst du mir allein
Ah, toi seul tu seras pour moi
Mehr als Welt und Himmel sein. 
Plus que le ciel et la terre. 

(Merci à Guy Laffaille pour la traduction française)

Très bonne semaine,
Marijke Persijn

– Le Concert de Pâques du Trio MaGMa: Erbarme dich

J.S. Bach 1685-1750

A l’occasion de notre Concert de Pâques en l’église Saint-Nicolas à La Roche-en-Ardenne (le 14 avril à 16h00), nous présenterons quelques oeuvres de Johann Sebastian Bach (1685–1750). Sa Passion selon Saint Mathieu est restée longtemps oubliée mais le compositeur Felix Mendelssohn Bartholdy (1809–1847) l’a redécouverte et présentée en 1829 à Berlin. Depuis lors, cette composition est toujours au programme.

F.M. Bartholdy 1809-1847

J’ai un petit panier avec des programmes des concerts. Là, j’ai trouvé le petit livret de la Passion selon Saint Mathieu de 13 avril 1946! Peut-être que ma tante Dora van Meegen-Jorritsma a chanté à cette occasion parce qu’elle avait une voix d’alto magnifique. Etant enfant, je pleurais quand elle chantait l’Ave Maria de Schubert.


Bien que je sois une mezzo, je chanterai l’aria “Erbarme dich”. Quand les orchestres baroques présentent leur musique, elle sonne un demi ton plus bas. C’est pourquoi cet air est chanté de temps en temps par une contralto comme la cantatrice fantastique Delphine Galou.

L’air “Erbarme dich”est introduite par l’Evangelist, disant:

Und alsbald krähete der Hahn. Da dachte Petrus an die Worte Jesu, da er zu ihm sagte : Ehe der Hahn krähen wird, wirst du mich dreimal verleugnen. Und ging heraus und weinete bitterlich. 

Et aussitôt le coq chanta. Alors il se souvient de ces paroles que Jésus avait dites : avant que le coq chante, trois fois tu m’auras renié. Et il sortit pleurer amèrement.

Après c’est Pierre qui chante:

Erbarme dich, mein Gott, um meiner Zähren willen!
Schaue hier, Herz und Auge weint vor dir Bitterlich.

Aie Pitié , mon Dieu, devant mes larmes!
Vois donc mon coeur et mes yeux
qui pleurent amèrement devant toi.
Aie Pitíé, mon Dieu

Ce sublime mouvement en si mineur dépeint le désespoir de Pierre ayant renié Jésus. La partie de violon solo exprime les remords de l’apôtre, réalisant ce qu’il vient de faire et la vérité des paroles de Jésus.

Des mots déchirants sur une musique déchirante …
Heureusement, le Temps de Souffrance est suivi par la Fête de Pâques qui donne de l’espoir et de la joie. Vous trouverez cela aussi dans notre programme.

Une très belle semaine pleine de belle musique,
Marijke Persijn

– Notre Trio MaGMa compositeur Gérard Lambert

Un compositeur a besoin d’être inspiré pour creér une belle oeuvre. Apparemment, Marie, Marijke Verbeeck et moi avons influencé et voilà: Gérard a composé le magnifique “Je vous salue, Marie” pour ses deux Marijke.

Si vous avez regardé la vidéo annonçant notre Concert de Pâques, vous avez déjà écouté une partie de cette oeuvre contemplative.

Lors du Concert “Florilège Baroque” en 2016, nous avons présenté cette composition. Eric l’a enregistrée et a posté une vidéo sur YouTube. Cette fois aussi, elle sera dans notre programme. Marie a un rôle important au temps de Pâques. D’abord, elle voit son fils bien-aimé être crucifié. Elle sera si heureuse, quand il apparaît ressuscité. Dans ce blog vous pouvez l’écouter.

Une bonne semaine pleine de musique,

Marijke Persijn

– Salve Regina de Pergolèse, Texte et Traduction

Cliquez l’image …

Voici la vidéo pour annoncer notre Concert de Pâques en l’église Saint-Nicolas à La Roche: le dimanche 14 avril à 16h00.

Merci à tous et à toutes qui avez déjà réagi pour vos gentils commentaires. Et quels beaux mots de Ineke Huijbens qui a partagé notre vidéo sur Facebook. Super!

A l’occasion du concert, nous présenterons la version intégrale du Salve Regina de Pergolèse. Ci-dessous, vous pouvez lire le texte et la traduction.

Salve Regina, mater misericordiae. Vita, dulcedo et spes nostra, salve!

Salut, ô Reine, Mère de Miséricorde, notre vie, notre douceur, et notre espérance, salut.

Ad te clamamus, exsules, filii Evae. Ad te suspiramus, gementes et flentes, in hac lacrimum valle.

Vers vous nous élevons nos cris, pauvres exilés, malheureux enfants d’Eve.
Vers vous nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes.

Eia ergo, advocata nostra, illos tuos misericordes oculos ad nos converte.

De grâce donc, ô notre Avocate, tournez vers nous vos regards miséricordieux.

Et Jesum, benedictum fructum ventris tui, nobis post hoc exilium ostende.

Et, après cet exil, montrez-nous Jésus, le fruit béni de vos entrailles.

O clemens, o pia, o dulcis virgo Maria.

Ô clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie.

Très bonne semaine musicale,

Marijke Persijn

– Salve Regina en Do mineur de Pergolèse

La couverture du CD

Il y a vraiment longtemps que j’ai acheté un CD avec la musique de Giovanni Battista Pergolesi (Pergolèse – 1710-1736) et Leonardo Leo (1694-1744). On y trouve trois Salve Regina: 2 de Pergolesi ( en la et en do mineur) et 1 de Leo ( en fa majeur). Barbara Schlick est la soprano. Fabio Biondi le chef d’orchestre qui dirige les instrumentistes de Europa Galante.

Les durations des parties

J’ai toujours éprouvé le désir de chanter le Salve Regina en do mineur moi-même. En 2019 ça arrivera grâce aux arrangements de Gérard Lambert pour notre Trio MaGMa! Si vous avez assisté à nos Concerts de Noël en 2017, vous avez déjà entendu la première partie de ce cycle. (Regardez la vidéo qui annonce les 2 concerts de Noël en 2017; deuxième partie.)

Nous trois, nous aimons profondement cette musique magnifique de Pergolesi. Nous répétons les 5 parties du cycle. Nous la présenterons lors du Concert de Pâques en l’église Saint-Nicolas à La Roche: le dimanche 14 avril à 16h00.

L’antienne Salve Regina est une prière catholique, en latin, dédiée à la Vierge Marie. Elle est chantée et appartient au répertoire du chant grégorien. Son incipit littéraire (qui sert de titre) signifie Salut, ô Reine en français. De nombreux compositeurs l’ont mise en musique, entre autres Giovanni Battista Pergolesi (en français Jean-Baptiste Pergolèse). La semaine prochaine, je vous parlerai du texte et vous pourrez lire la traduction en Français que nous avons trouvé.

Très bonne semaine avec beaucoup de belle musique,

Marijke Persijn

– Cantatrice Cobi de Bruijn et organiste Edwin Hinfelaar

Cobi de Bruijn / Edwin Hinfelaar

Un tout grand merci à Soeur Simone et à l’organiste Gérard Lambert. Grâce à eux, la soprano Cobi de Bruijn, l’organiste Edwin Hinfelaar et moi Marijke Persijn mezzo-soprano, avons eu l’occasion de répéter ensemble en l’église Saint-Nicolas de La Roche en Ardenne. La crèche et le sapin de Noël étaient encore là: l’ambiance était super! Les visiteurs ont eu de la chance et ils sont restés pour bien écouter la belle musique.

On a commencé en bas avec le grand orgue. C’était un grand plaisir pour Edwin qui a joué des oeuvres de J.S.Bach et du compositeur français Jehan Alain (1911-1940). Cet après-midi-là, comme il n’y avait pas de lumière autour de l’autel, nous avons été forcés d’aller au jubé. Gérard était très content qu’Edwin puisse jouer sur son orgue préféré et Edwin l’a vraiment apprécié. Gérard, qui a été l’organiste de cette église pendant 30 ans, nous a montré les secrets de cet instrument.

Edwin Hinfelaar / Gérard Lambert

Notre répertoire était magnifique: Vivaldi/ Laudamus te; Purcell/ My dearest, my fairest; Schütz/ Ihr Heiligen, lobsinget dem Herren; Mozart/ Su l’aria; Mendelssohn/ Ich wollt, meine Lieb ergösse sich. Mon duo préféré était le nouveau duo de Mendelssohn du “Lobgesang” qui commence avec la phrase “Ich harrete des Herrn”. C’est un duo pour soprano et mezzo-soprano avec choeur. Je l’écoute avant de m’endormir depuis le dimanche 6 janvier. Enfin, Cobi a chanté “La Procession” de C. Franck, accompagnée par Edwin. Quelle belle oeuvre! Et si bien chantée et jouée.

Cobi de Bruijn

Cela vaudrait vraiment la peine d’organiser un concert avec Le Trio MaGMa, Cobi et Edwin et même avec un choeur.

Cobi et moi, nous sommes amies depuis environ 20 ans. Pendant son examen au conservatoire de Tilburg, c’est moi qui chantais les duos avec elle. Après, nous avons chanté notre duo préféré de l’opéra “Lakmé” de Delibes à l’occasion de l’exposition de notre amie Jacomijn van Duin et pendant le concert de 25 ans de mariage d’Eric et moi. Nous avons toutes les deux déménagé. Elle, vers le nord des Pays-Bas, moi, vers la Belgique. C’est suite à la mort de notre amie Jacomijn (Jackie), que nous nous sommes réunies à nouveau.

Après notre répétition, nous avons tous les trois allumé des bougies pour Jackie, nos enfants, mes petits-enfants et la musique.

Cobi et Edwin sont des musiciens passionnés et talenteux qui, malheureusement, demeurent trop loin de chez moi. L’amour intense pour la musique et notre amitié si précieuse nous permettra de réaliser notre rêve : un concert à La Roche.

Très bonne semaine pleine de musique fantastique,

Marijke Persijn

– L’année 2018 du Trio MaGMa

Concert du Printemps

Gênes

Concert d’Eté

Durbuy

Chateau de Jenneret

pour Daisy Hoste, paintre

Répéter avec du plaisir!

Bénediction de la toile

avec Christine et Peter Visser, Dochamps

Concert d’Automne

Apogée, Dochamps

Pas comme le Trio MaGMa, mais définitivement très important: à Réveillon de Noël au Home Jamotte à La Roche-en-Ardenne des Chants de Noël par Gérard Lambert (piano), Patrick Valentin (saxophone) et moi (chant).

Marijke Persijn

– Le Trio MaGMa et le texte de la Cantilena pro Adventu de Haydn

En 2014, 2015 et 2016 Marijke Verbeeck, Gérard Lambert et moi (mezzo-soprano Marijke Persijn) avons présenté la si belle oeuvre  “Cantilena pro Adventu” de Joseph Haydn (1732-1809) lors des Concerts de Noël aux églises de Chéoux, Rendeux-Bas et La Roche. C’est la première année, que notre Trio MaGMa n’aura pas un Concert de Noël. Heureusement, nous pouvons partager avec vous la vidéo, enregistrée par Eric en l’église de La Roche en 2016.

Le texte est en allemand:
Ein’ Magd, ein’ Dienerin, Maria sich bekennet,
Gott sie ein’ Mutter nennet, und eine Herrscherin.
Die Armut hat’s gemacht, dass sie so hoch geacht
durch die hat sie vom Himmel Gott auf die Erd’ gebracht.
Von dir, o Jungfrau rein, wollt’ Gott das höchste Wesen,
denn Du bist auserlesen, als Mensch geboren sein.

Marijke Persijn

– Vierge Marie et Sakura, une fille japonaise

Trio MaGMa

Il existe une légende japonaise qui s’appelle Sakura ayant pour sujet l’amour véritable. Vous pouvez la trouver sur “Nos Pensées”.

Moi, j’adore les légendes et les contes. Celle de Sakura est vraiment une belle histoire d’un arbre, d’une fée et d’une fille japonaise. Le nom Sakura veut dire “fleur de cerisier”. Moi, j’aime le cerisier japonais de tout mon coeur. J’ai de bons souvenirs avec cet arbre. J’ai même partagé une photo et un poème sur cet arbre lors d’une exposition à Bruxelles.

Je possède un CD avec le titre Sakura que le pianiste Hugo van Neck m’a donné un jour. Chaque année, il y a le grand Festival des cerisiers japonais où on découvre de la musique japonaise et la fameuse chanson “Sakura”.

Le hanami (littéralement, « regarder les fleurs »), est la coutume traditionnelle japonaise d’apprécier la beauté des fleurs, principalement les fleurs de cerisier (sakura), lors qu’à partir de fin mars ou début avril, elle sentrent en pleine floraison.

Aux États-Unis, le hanami est aussi devenu populaire. En 1912, le Japon offrit 3000 sakura aux États-Unis pour célébrer l’amitié entre les deux nations. Ces arbres furent plantés à Washington D.C. et 3800 arbres supplémentaires furent donnés en 1965. Ces sakura continuent d’être une attraction touristique et le Festival des cerisiers en fleurs de Washington se déroule sur deux semaines chaque année au début du printemps.

Joan Baez, la chanteuse que j’ai toujours beaucoup apprécié, a construit un album avec des chansons Folk que j’ai acheté il y a longtemps. Là j’ai trouvé une belle chanson qui raconte l’histoire de Marie et Joseph et leur petit enfant Jésus. Ils se promènent dans un verger et Marie demande à Joseph de lui cueillir quelques cerises.

Notre Trio MaGMa l’a présenté à son premier concert qui était le Concert de Noël en l’église de Rendeux-Bas en 2014. Malheureusement, il n’y a pas eu d’enregistrement mais Eric a fait une vidéo de notre concert de Noël à Ortho (2017) avec une autre chanson Folk sur la Vierge Marie.

Bonne période de l’Avent,

Marijke Persijn