– Amour et Romance

J.F.M. (Jacques) Perk
1859-1881

Notre Trio MaGMa fera partie du BAM! Festival 2019.

Le dimanche 6 octobre 2019, nous présenterons notre concert à l’Hôtel Floréal.

Ce sera un beau programme avec de la musique baroque mais aussi avec des partitions de compositeurs néerlandais. Peter Visser a composé “4 Chansons Ardennaises” sur des poèmes de Jacques Perk, qui a été d’une grande importance pour La Roche avec son père Marie Adrien Perk. Regardez les blogs Marie Adrien Perk, son fils Jacques et La Roche) et Les 3 Compositeurs: Lambert, Kalkman et Visser).

Eric fait beaucoup de recherche et moi, j’essaye vraiment de sentir et comprendre les 4 poèmes et les apprendre par coeur. Jacques Perk a été un jeune homme très romantique qui pouvait vraiment être amoureux. Alors, quand il a rencontré Mathilde Thomas à La Roche, celle-ci est devenue sa Muse. Il a écrit plus de 100 sonnets inspirés pas elle. Jacques adorait La Roche et les Ardennes. Aujourd’hui , vous pouvez trouver le poème “De Burcht in Puin”. Je ne sais pas le traduire, mais je peux vous raconter un peu de quoi il parle.

Le chateau en ruine, vu du Deister.

Le poème a une très belle atmosphère. On voit le château de La Roche en ruine. C’est le moment où le soleil se couche. Il y a le crépuscule violet. On entend le cricket et l’écho de la ruine. Avant, il y avait des chants des chevaliers. Maintenant on y trouve l’étoile de l’amour, toute silencieuse. La nostalgie chuchote par les feuilles des trembles.

Le vagabond, plongé dans la rêverie, est triste que le passé soit passé …

LXVII 

De burcht in puin

De purpren scheemring houdt de burcht omvangen,

– De glimvlieg glanst in ‘t mos der muur, en blauwt, –

En met een gloed van liefde op rozewangen,

Schenkt zij den scheidenskus aan ‘t puin, dat grauwt. –

De krekel sjirpt van weelderig verlangen,

En de echo van het puin, die ‘t antwoord bauwt,

Noodt den geliefde met die schrille zangen,

Die aanzweeft op een wiek van rossig goud:

En waar, voor eeuwen, ridderzangen klonken,

Staart nù de star der liefde ‘t zwijgen aan,

En droevig zendt ze uit schemerblauw heur lonken:

En weemoed fluistert zacht door de espenblaên….

De zwerver treurt, in mijmerij verzonken,

Dat het verleden is voorbij-gegaan….

La Roche, fin 19e – début 20e siècle

N’oubliez-pas réserver vos tickets par le Menu de ce site!

Bonne semaine,

Marijke Persijn