– Les “Chants d’Ardenne”, dernière partie

C’était debut d’octobre que nous avons proposé nos deux concerts pendant le BAM! festival à La Roche-en-Ardenne. Aujourd’hui, pour la dernière fois, je vous présente la vidéo sur les quatre poèmes de Jacques Perk, qui ont été mis en musique par Peter Visser et qui ont célébré leur “Première mondiale” pendant ces concerts.

Merci à toutes et tous!

Pour nous, les artistes et toutes les personnes qui nous ont aidé, c’était une aventure énorme. Bien sûr c’était du travail dur! Pour les artistes c’étaient les répétitions des musiciens pendant au moins six mois, des voyages dans les Pays-Bas pour ça, des agréables discussions entre les musiciens et la plasticienne Daisy Hoste et entre les musiciens et le compositeur qui nous a aidé magnifiquement. Concernant l’organisation c’étaient des réunions avec le coordinateur du BAM! festival, avec le Bourgmestre et l’échevine de La Roche-en-Ardenne, le coordinateur de l’Action Animation Tourisme, la responsable de l’Hôtel Floréal et par téléphone avec l’Ambassade des Pays-Bas en Belgique.

Un grand merci a toutes et tous pour votre enthousiasme et serviabilité.

Pour mieux comprendre le vidéo et peut-être mieux apprécier l’atmosphère des quatre poèmes, je vous donne l’introduction de la quatrième et dernière partie du clip sur la poème “Dorpsdans”, en français “Danse villageoise”, comme Eric l’a interprété et présenté à l’Hotel Floréal. Si vous êtes interessé entendre tout le chant “Danse villageoise”, n’hésitez pas nous contacter!

Pour nous contacter
Jacques Perk
1859 – 1881

Danse villageoise

Au son du violin, parmis les vignes,
les jeunes se lèvent à danser.
Suivant le rythme, des joues rouges,
des hanches timidement embrassés.
Le viellard, à l’entrée, les observe
en souriant, les yeux brillants,
content de sa vie qui passe.
Pour les jeunes, c’est leur moment.

Vous voyez les peintures de la plasticienne Daisy Hoste (Enneille-Durbuy) qui vont si merveilleusement avec les “Chants d’Ardenne”!

J’espère que vous avez profité des mots, des mélodies et de l’atmosphère des “Chants d’Ardenne”!

Bonne semaine!

Marijke Persijn

– Les “Chants d’Ardenne”, partie 3

C’était debut d’octobre que nous avons proposé nos deux concerts pendant le BAM! festival à La Roche-en-Ardenne. Aujourd’hui je vous présente à nouveau la vidéo sur les quatre poèmes de Jacques Perk, qui ont été mis en musique par Peter Visser et qui ont célébré leur “Première mondiale” pendant ces concerts.

Pour mieux comprendre le total et peut-être mieux apprécier l’atmosphère des quatre poèmes, je vous donne l’introduction de la troisième partie du clip sur la poème “De burcht in puin”, en français “Le château en ruines”, comme Eric l’a interprété et présenté à l’Hotel Floréal. L’intro sur la quatrième partie je vous présenterais la semaine prochaine. Si vous êtes interessé entendre tout le chant “Le château en ruines”, n’hésitez pas nous contacter!

Contactez-nous
Jacques Perk
1859 – 1881

Le chateau en ruine

La fin du jour s’annonce au chateau par des lucioles,
les ténèbres purpres embrassent les ruines
entendez le chant du cricket et son écho des décombres
qui invite son amour qui s’approche sur des ailles d’or
ici, place des chants des chevaliers de l’époque,
il ne reste que la mémoire triste pour le penseur:
le passé est passé

Vous voyez les peintures de la plasticienne Daisy Hoste (Enneille-Durbuy) qui vont si merveilleusement avec les “Chants d’Ardenne”!

Profitez des mots, des mélodies et de l’atmosphère des “Chants d’Ardenne”!

Marijke Persijn

– Les “Chants d’Ardenne”, partie 2

C’était debut d’octobre que nous avons proposé nos deux concerts pendant le BAM! festival à La Roche-en-Ardenne. Aujourd’hui je vous présente à nouveau la vidéo sur les quatre poèmes de Jacques Perk, qui ont été mis en musique par Peter Visser et qui ont célébré leur “Première mondiale” pendant ces concerts.

Pour mieux comprendre le total et peut-être mieux apprécier l’atmosphère des quatre poèmes, je vous donne l’introduction de la deuxième partie du clip sur la poème “De forel”, en français “La truite”, comme Eric l’a interprété et présenté à l’Hotel Floréal. Les intros sur les autres parties je vous présenterais après. Si vous êtes interessé entendre tout le chant “La truite”, n’hésitez pas nous contacter!

Jacques Perk
1859 – 1881

La truite

Voila la truite, venant de l’ombre de la fleuve,
disparue dans la lumière du soleil
Elle saute, brillante par la journée
et retombe dans la neige coulante
Comme elle est limitée par son chemin de l’eau
le destin de l’homme on ne peut pas éviter.
Suivre son sentier c’est de la bonheur,
de la liberté qu’on ne trouve pas ailleurs

Vous voyez les peintures de la plasticienne Daisy Hoste (Enneille-Durbuy) qui vont si merveilleusement avec les “Chants d’Ardenne”!

Profitez des mots, des mélodies et de l’atmosphère des “Chants d’Ardenne”!

Marijke Persijn

– Les “Chants d’Ardenne”, partie 1

Il-y a quatre semaines que nous avons proposé nos deux concerts pendant le BAM! festival à La Roche-en-Ardenne. Aujourd’hui je vous présente la vidéo sur les quatre poèmes de Jacques Perk, qui ont été mis en musique par Peter Visser et qui ont célébré leur “Première mondiale” pendant ces concerts.

Pour mieux comprendre le total et peut-être mieux apprécier l’atmosphère des quatre poèmes, je vous donne l’introduction de la première partie du clip sur la poème “Dorpsvesper”, en français “Vêpre du village”, comme Eric l’a interprété et présenté à l’Hotel Floréal. Les intros sur les autres parties je vous présenterais après. Si vous êtes interessé entendre tout le “Vêpre du village”, n’hésitez pas nous contacter!

Pour du contact
Jacques Perk
1859 – 1881

Vêpre du village
Le jour passe, l’oiseau chante son dernier chant.
Les cloches piéseuses sonnent.
L’église réunit en prière
les paroissiens pour célébrer le jour.
La haine meurt ou se rassemblent les unis d’esprit.

Vous voyez les peintures de la plasticienne Daisy Hoste (Enneille-Durbuy) qui vont si merveilleusement avec les “Chants d’Ardenne”!

Profitez des mots, des mélodies et de l’atmosphère des “Chants d’Ardenne”!

Marijke Persijn