– Jacques Perk et l’église de La Roche

L’autre jour, vous avez reçu un blog avec le poème “DE BURCHT IN PUIN” (le Château en Ruine”) du poète néerlandais Jacques Perk. Aujourd’hui, vous trouverez “DORPSVESPER”. Jacques adorait La Roche, le vieux château en ruine et l’église. Ce poème concerne l’église et l’assemblée qui chante les vêpres.

Intérieur de l’église

Notre trio MaGMa aime aussi beaucoup l’église Saint-Nicolas de La Roche ! Surtout lorsque le soleil brille, que la lumière traverse les vitraux et donne un spectacle de couleurs sur le sol, les murs, les statues, l’orgue et les chaises.

L’église de Jacques Perk n’est pas la même église que nous connaissons aujourd’hui. Dans le livre “Le Pays de La Roche” de Charles Nollomont, j’ai trouvé des photos de l’église du temps de Perk et aussi de la période sans église.

Comme vous le savez, notre trio MaGMa présentera deux concerts pendant le Festival BAM! Nous serons présents avec un beau programme baroque ainsi que les “4 Ardense Gezangen” (“4 Chants Ardennais”) du compositeur néerlandais Peter Visser. Les chants sont 4 poèmes de Jacques Perk mis en musique.

Du livre de Charles Nollomont:
l’église fin 19e – début 20e siècle

LXXIV
Dorpsvesper
– “Vêpre du village”

Heen is de dag – de nacht nog niet geboren,

En langs de bergen wasemt avond-dauw –

De vogel laat een laatst geneurie hooren,

In roerlooze aandacht luistert de landouw:

De zwerver daalt, in ziels-gepeins verloren,

In ‘t dal, en naar ‘t gehucht van wit en grauw;

Daar klinken vrome tonen uit den toren, –

De star der liefde flonkert zilver-blauw:

Het kerkje bracht, wie danken wilden, samen,

En wierook en gezang golft uit de poort,

En op het dank-gebed zegt alles: ‘amen’ –

De zwerver schrijdt, in zoet gepeins, weêr voort:

Waar zooveel eensgezinden samen-kwamen,

Daar sterft de haat, en wordt geen klacht gehoord.

Du livre de Chharles Nollomont: La Roche sans église
(période entre le démolition de la vielle église et la construction de la nouvelle), avec l’Hotel du Nord, à l’époque propriété des frères Meunier, l’établissment ou Jacques restait.

Le poème parle de l’église où on chante les vêpres. Le vagabond qui descend l’écoute et en entendant l’amen, il pense que “là, où tant de monde sont venu ensemble, la haine décèdera et il n’y aura plus de complaintes.”

Eglise Saint Nicolas, aujourd’hui

Vous pouvez commander vos tickets pour les concerts de samedi 5 et dimanche 6 octobre sur ce site dans le menu sous “TICKETS”.

Passez une bonne semaine!

Marijke Persijn

L’affiche pour le concert de Dimanche 6 Octobre 2019 à 15h30