– Fin du site web; continuation par Facebook

Notre Trio MaGMa a démarré son concert “Le Silence d’Hiver” avec un air du Dixit Dominus de G.F.Haendel (1685-1759).

Notre BIS a été le “Laudate pueri Dominum de De Bournonville (1585-1633)
Eric ne pouvait pas savoir que ses mots “maintenant vous entendrez la dernière pièce musicale proposé par le Trio MaGMa” , seraient une vérité absolue.

Malheureusement, à toutes les belles choses on trouve une fin.
Alors, aussi ce beau trio n’existera plus.
Notre site web n’existera non plus dès le 30 mars 2020.
La page Facebook sera encore là quelque temps!

J’ai demandé à Eric à faire quelques vidéo’s des oeuvres du Concert de Pâques en l’église de La Roche de l’année 2019.

Maintenant que tous les concerts de Pâques ont été annulés à cause du Corona Virus, nous voulons bien vous offrir de la belle musique de Pâques quand-même. Sur la Page Facebook nous l’annoncerons. Même plus facile: si vous vous abonnez pour le reseau d’Eric sur YouTube, vous serez averti automatiquement!

Je suis pleine de gratitude d’avoir eu répéter et proposer des concerts avec organiste Gérard Lambert et flûtiste Marijke Verbeeck. Quelle belle musique… Quel plaisir!
Dès le moment que nos concerts n’avaient plus de l’entrée libre (il nous fallait à couvrir nos frais un petit peu), nous avons eu moins de public. Les gens qui sont venus à nos concerts, étaient toujours enthousiastes. C’était un grand plaisir de voir et revoir ces personnes si magnifiques!

Une autre raison d’être pleine de gratitude c’est que Curé Body et Doyen Roger Pascal nous avons toujours supportés. Aussi Marie-Esther et Patrick de l’église de Dochamps et Soeur Simone et la sacristine Véronique de l’église de La Roche et tant d’autres personnes de tant d’autres églises. Un grand merci à vous tous!

C’était un vrai plaisir de chanter avec les toiles de Daisy Hoste autour de nous.

.

Et “last, but not least”: mon mari Eric nous a supporté partout et toujours!
Il a traduit mes blogs en anglais; il a aidé à programmer nos concerts; il a cherché de l’info de nos airs et les introduit pendants nos concerts; il a suivi un cours à internet pour construite notre site; il a soutenu le site (un travail de tous les jours); il a fait nos vidéo’s et les mis sur YouTube.
Les vidéo’s resteront disponibles sur YouTube!

Nous espérons que vous resterez tous en bonne santé pendant ce crise.
Les meilleurs voeux à vous tous!
Réjouissez la belle musique émouvante de notre monde terrestre.

Adieu de tout notre coeur de nous quatre,

Marijke Persijn

– Un air de Händel à la fin

Pendant le concert “Le Silence d’Hiver”, notre Trio MaGMa avait comme dernière aria “Se un dì m’adora” de Händel (1685-1759) de la Cantate “Mi palpita il cor”HWV 132a. Il l’a composé à Londres après 1710.

Je vous donne le texte en Italien et sa traduction:

Se un dì m’adora la mia crudele,
Contento allora il cor sarà, allor contento,
Allor contento il cor sarà, allor contento il cor sarà.

Che sia dolore, che sia tormente,
Questo mio più seno non saprà,
Questo mio seno più non saprà,
Che sia dolore, che sia tormento,
Questo mio seno più non saprà.

Si un jour cette cruelle m’aime,
Mon âme alors sera comblée.
Et la douleur comme un tourment,
Mon coeur ne les connaîtra plus.
Si un jour cette cruelle m’aime,
Mon âme alors sera comblée.

Je vous souhaîte beaucoup de plaisir avec la vidéo qu’Eric a fait.

Bonne semaine à vous,

Marijke Persijn

NB. A partir de 30 Mars 2020 ce site n’existera plus. Les vidéos du Trio MaGMa resteront disponible sur YouTube. Suivez ce lien.

– Michel-Richard de Lalande

Organiste, claveciniste et compositeur, Michel Richard de Lalande est une des grandes figures du baroque musical français. Successeur de Lully au service de Louis XIV, il est considéré comme le maître du « grand motet » français.

Quinzième et dernier enfant d’un couple de tailleurs parisiens, il entre dans le chœur de l’église royale de Saint-Germain-l’Auxerrois en 1667 où il chante jusqu’à l’âge de 15 ans. Il y côtoie notamment le jeune Marin Marais. Formé au plain-chant, il reçoit également un enseignement littéraire, arithmétique, et instrumental par l’apprentissage du clavecin et de l’orgue. Devenu orphelin en 1672, il est recueilli par sa sœur, et poursuit son éducation musicale en autodidacte.

Réjouissez la vidéo d’Eric où le Trio MaGMa propose “Sustinuit anima mea” de Delalande (enrégistrement de 26 janvier 2020 en l’église de Dochamps).

Bonne semaine à vous,

Marijke Persijn

– Schubert: Le Joueur de Vielle

Pendant notre concert “Silence d’Hiver” que nous avons proposé le 26 Janvier 2020 en l’église de Dochamps, vous avez entendu la chanson “Der Leiermann” – “Le Joueur de Vielle” du cycle “Voyage d’Hiver” – “Winterreise” de Franz Schubert (1797-1828). Le cycle existe de 24 Lieder sur des textes de Wilhelm Müller (1794 -1827). C’est un oeuvre triste et on pense que les vies malheureuses de Wilhelm et Franz forment la base pour cet atmosphère.

Le vingt-quatrième et dernier des Lieder du cycle est “Le Joueur de Vielle” (“der Leiermann”), auquel notre voyageur demande s’il doit l’accompagner (dans l’au-delà) ou si le vieil homme veut emporter les chants du poète au rythme des tours de roue de son instrument.

Wunderlicher Alter, soll ich mit dir geh’n ?
Willst zu meinen Liedern deine Leier dreh’n ?
(“der Leiermann” – Wilhelm Müller)

Le texte en allemand et en français est:

Drüben hinterm Dorfe / Devant le village
Steht ein Leiermann / Se tient un vielleux ;
Und mit starren Fingern / Par le froid et l’âge
Dreht er, was er kann. / Ses doigts jouent fiévreux.
Barfuß auf dem Eise / Pieds nus sur la neige
Wankt er hin und her / Danse, vacillant,
Und sein kleiner Teller / Sa sébile beige
Bleibt ihm immer leer. / Le laisse larmoyant.
Keiner mag ihn hören, / Pas un pour l’entendre,
Keiner sieht ihn an, / Pas un pour le voir ;
Und die Hunde knurren / Les chiens à le fendre
Um den alten Mann. / Mordent son frac noir.
Und er läßt es gehen / Il laisse le monde
Alles, wie es will, / Aller comme il peut ;
Dreht und seine Leier / Et ses doigts qui grondent
Steht ihm nimmer still. / Pressent le bois râpeux.
Wunderlicher Alter, / Dis, vieillard étrange,
Soll ich mit dir geh’n ? / Voudrais-tu mes chants ?
Willst zu meinen Liedern / Prêter à ma fange
Deine Leier dreh’n ? / Tes accents touchants ?
Un grand merci à David Le Marrec pour la traduction

Juste après nimmer still, mesure 49 et suivantes, le piano reprend le motif (quatre fois) :

Bonne semaine

Marijke Persijn

– L’aria favorite de Gérard

L’aria favorite de Gérard Lambert est HWV 205 “Süsse Stille, sanfte Quelle”. Notre Trio MaGMa a vraiment aimé la musique de Georg Friedrich Haendel (1685-1759). C’est pourquoi nous avons souvent proposé sa musique pendant nos concerts. Je vous donnerai la traduction en français:

Doux silence, source exquise de quiétude sereine!
Tu réjouis mon âme même quand je vois en pensée,
Au terme de tant d’années
D’activité fiévreuse et vaine,
L’au-delà, et la paix
Qui nous est préparée de toute éternité.

Les Airs Allemands constituent les dernières pièces que Haendel a consacrées à des textes allemands. Façonnés avec l’art du rhétoricien accompli, hebités par un charme mélodique irrésistible, ces véritables bijoux de la littérature musicale baroque s’inscrivent à mi-chemin entre la divertissement destiné à un cercle semi-public et la musique destinée à l’édification spirituelle, au recueillement méditatif.

Alors, réjouissez la vidéo qu’Eric a enregistré pendant notre dernier concert “Le Silence d’Hiver” à Dochamps.

Bonne semaine à vous,

Marijke Persijn

– Haydn et l’Hiver

Marijke flûte, Gérard et moi, nous avons eu tous notre oeuvre preférée pendant notre concert “Le Silence d’Hiver” à Dochamps.

Marijke V. aimait vraiment  “Flow my Tears” de Dowland. Regardez le blog de la semaine passée s.v.p. et suivez ce lien. Gérard préfère un autre air que nous partagerons la semaine prochaine.

Moi, j’adorais la musique de Haydn avec un Intro instrumental, deux récitatives et une Cavatine.

J’aimais tant cette musique, que je l’ai traduite en Klavarskribo, une manière de noter visuellement. (photo) Même avec les notes de la flûte traversière. Alors, je pouvais jouer tout ça sur clavecin et piano. Quel plaisir!

Klavarskribo

Un trio est plus que 2 + 1. On peut même dire : le tout vaut plus que la somme des parties.

Ça veut dire que, même si on n’aime pas toujours le choix d’un collègue, que de temps en temps il faut jouer l’oeuvre préférée de son collègue et étudier cette musique. On le fait, parce qu’on aime son/sa collègue et l’apricie qu’il ou qu’elle investît tant d’énergie et amour dans le trio.

Alors, je veux bien remercier Gérard et Marijke pour avoir présenté cette musique de Haydn avec moi.

J’ai vu les paysages glacés. La neige sur les champs et dans les fôrets.

Merci Eric pour avoir créé cette vidéo avec des photos qui aident à s’imaginer l’Hiver de Haydn!

Bonne semaine à vous,

Marijke Chant

– Dowland, maître de la mélancolie

La chanson de Dowland, comme proposée par le Trio MaGMa pendant le concert “Silence d’Hiver”.

John Dowland est un compositeur et luthiste né en Angleterre ou en Irlande en 1563. À l’époque de Dowland, la musique mélancolique était en vogue et Dowland en était un représentant important. Son œuvre la plus célèbre est la chanson “Flow my tears – Coulez mes larmes”, qui comprend également diverses versions instrumentales.

Flow, my tears, fall from your springs!
Exiled for ever, let me mourn;
Where night’s black bird her sad infamy sings,
There let me live forlorn.

traduit en Français:

Coulez mes larmes,
exilé à jamais, laissez-moi pleurer;
où chante l’oiseau noir de la nuit, sa triste infamie,
là, laissez-moi vivre désespéré.

Bonne semaine

Marijke Persijn

– Une chanson froide

Comme d’habitude, nous partagerons quelques enregistrements de nos concerts dans des vidéos. Le dimanche passé, notre trio MaGMa proposait son concert avec le thème “Le Silence d’Hiver”. C’était dans l’église de Dochamps.

Début 2014, Gérard faisait un arrangement de la “Chanson froide” de l’Opéra King Arthur – Roi Arthur de Henri Purcell pour nous deux. Nous étions encore un duo. Il trouvait ça drôle, et c’est vrai que ça me faisait du plaisir et aussi à notre public.

Cette fois-ci, il faisait un arrangement de la chanson pour notre trio. Sur la vidéo, construite par Eric, vous voyez le résultat.

Nous vous souhaîtons une très bonne semaine,

Marijke Persijn

– Une double fête et notre programme

La semaine prochaine, il y aura une double fête: notre Trio MaGMa existe 5 ans ét nous aurons un couple dans notre public qui sera marié 47 ans cette journée là! Alors, nous chanterons leur air préféré, mais… c’est encore un  secret. Et c’est la raison que vous trouverez le mot surprise dans notre programme que nous révèlerons aujourd’hui.

Vous écouterez des oeuvres de Vivaldi, Haydn et Boismortier qui ont tous les trois composé autour des quatre saisons. Naturellement nous avons choisi des parties hivernales maintenant que notre thème du concert est LE SILENCE D’HIVER. Nous avons trouvé aussi de la musique avec le thème HIVER chez Schubert et Purcell.

1Händel1585-1659Tecum PrincipiumDixit Dominus
2Purcell1659-1695Cold SongOpéra King Arthur
3Haydn1732-1809Einleitung Winter (Hiver)Die Jahreszeiten                Les Saisons
Simon et HanneDer Winter
Cavatine HanneL’Hiver
4Schubert1797-1828Der LeiermannWinterreise                         Voyage hivernal
5Boismortier1689-1755Les vents brisent leurs chaînesLes quatre saisons L’Hyver
6HändelSüsse Stille, sanfte Quelle9 Deutsche Arien nr. 4
PAUSE
7Delalande1657-1726Sustinuit anima meaDe Profundis
8Vivaldi1678-1741Largo Winter        Largo HiverThe four Seasons            Les 4 Saisons:  L’Hiver
9VivaldiAll’ombra di sospettoCantata RV 687
10SurpriseSurprise
11DowlandFlow my tears
12HändelSe un dì m’adoraCantata Mi palpita il cor

Oui, c’est vrai, il n’y a pas d’hiver en Ardennes en ce moment. Déjà, il y a les arbres enfleuris à l’Arboretum! Et mon allergie n’est pas loin, hélas. Mais quel plaisir de vous offrir cette musique magnifique!

Bienvenue en l’église de Dochamps: dimanche 26 janvier à 16h00!

Marijke Persijn

– La voix, le Mouvement et la Confiance

Notre Trio MaGMa vous souhaite une merveilleuse année 2020 en bonne santée et plein de musique!

Nous vous promettons de contribuer fortement de notre part.

Vous avez déjà marqué dans vos agendas la date de dimanche 26 Janvier? Nous démarrons à 16h00 notre concert “Le Silence d’Hiver” en l’église de Dochamps.

Nous avons sélectionné vraiment de la belle musique qui connecte très bien au thème. Alors, vous êtes invité pour cette surprise.

Je veux bien vous informer que vous pouvez vous inscrire pour l’atelier “La Voix, Le Mouvement et La Confiance”, que je présenterai à partir du 15 Janvier 2020 aux mercredis matins dans le Centre Culturel à Barvaux.  Informations et inscriptions: regardez le flyer à coté.

Nous vous souhaitons une jolie semaine,

Marijke Persijn

Cliquez pour vos réservations