– Les “Chants d’Ardenne”, dernière partie

C’était debut d’octobre que nous avons proposé nos deux concerts pendant le BAM! festival à La Roche-en-Ardenne. Aujourd’hui, pour la dernière fois, je vous présente la vidéo sur les quatre poèmes de Jacques Perk, qui ont été mis en musique par Peter Visser et qui ont célébré leur “Première mondiale” pendant ces concerts.

Merci à toutes et tous!

Pour nous, les artistes et toutes les personnes qui nous ont aidé, c’était une aventure énorme. Bien sûr c’était du travail dur! Pour les artistes c’étaient les répétitions des musiciens pendant au moins six mois, des voyages dans les Pays-Bas pour ça, des agréables discussions entre les musiciens et la plasticienne Daisy Hoste et entre les musiciens et le compositeur qui nous a aidé magnifiquement. Concernant l’organisation c’étaient des réunions avec le coordinateur du BAM! festival, avec le Bourgmestre et l’échevine de La Roche-en-Ardenne, le coordinateur de l’Action Animation Tourisme, la responsable de l’Hôtel Floréal et par téléphone avec l’Ambassade des Pays-Bas en Belgique.

Un grand merci a toutes et tous pour votre enthousiasme et serviabilité.

Pour mieux comprendre le vidéo et peut-être mieux apprécier l’atmosphère des quatre poèmes, je vous donne l’introduction de la quatrième et dernière partie du clip sur la poème “Dorpsdans”, en français “Danse villageoise”, comme Eric l’a interprété et présenté à l’Hotel Floréal. Si vous êtes interessé entendre tout le chant “Danse villageoise”, n’hésitez pas nous contacter!

Pour nous contacter
Jacques Perk
1859 – 1881

Danse villageoise

Au son du violin, parmis les vignes,
les jeunes se lèvent à danser.
Suivant le rythme, des joues rouges,
des hanches timidement embrassés.
Le viellard, à l’entrée, les observe
en souriant, les yeux brillants,
content de sa vie qui passe.
Pour les jeunes, c’est leur moment.

Vous voyez les peintures de la plasticienne Daisy Hoste (Enneille-Durbuy) qui vont si merveilleusement avec les “Chants d’Ardenne”!

J’espère que vous avez profité des mots, des mélodies et de l’atmosphère des “Chants d’Ardenne”!

Bonne semaine!

Marijke Persijn

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *