– Lehár et l’aria de Mi dans l’opérette “Das Land des Lächelns”

Dans des blogs précédents, nous avons écrit au sujet de l’aria “Ich trete ins Zimmer” du prince chinois Sou-Chong et son amour pour Lisa, la fille du comte Lichtenfels à Vienne. Ils se marient et partent pour Pékin. Malheureusement, la vie là-bas n’est pas facile pour eux. L’oncle Tschang, qui est un homme de traditions, veut que Sou-Chong choisisse une fille du Manchou. Sou-Chong dit à Lisa que c’est seulement une formalité. Tschang fait savoir à Lisa qu’elle ne sera jamais acceptée.

 

 

 

 

Mi, la soeur de Sou-Chong, devient l’amie de Lisa. Elle chante l’aria “Im Salon zur blau’n Pagode”. Elle se moque de sa culture, le rôle de l’homme en Chine et de son oncle Tschang.

C’est un de mes airs préférés. En 1998, je l’ai chanté lors d’un concert de “Havenstad-Opérette” à Gouda. J’avais mis un costume de soie qu’Eric m’avait rapporté de son voyage en Inde. Il semblait assez chinois, je crois …

 

Dans un prochain blog, je vous ferai parvenir le texte de l’aria.

Bonne semaine à vous,

Marijke Persijn

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *