– Amour et Romance

J.F.M. (Jacques) Perk
1859-1881

Notre Trio MaGMa fera partie du BAM! Festival 2019.

Le dimanche 6 octobre 2019, nous présenterons notre concert à l’Hôtel Floréal.

Ce sera un beau programme avec de la musique baroque mais aussi avec des partitions de compositeurs néerlandais. Peter Visser a composé “4 Chansons Ardennaises” sur des poèmes de Jacques Perk, qui a été d’une grande importance pour La Roche avec son père Marie Adrien Perk. Regardez les blogs Marie Adrien Perk, son fils Jacques et La Roche) et Les 3 Compositeurs: Lambert, Kalkman et Visser).

Eric fait beaucoup de recherche et moi, j’essaye vraiment de sentir et comprendre les 4 poèmes et les apprendre par coeur. Jacques Perk a été un jeune homme très romantique qui pouvait vraiment être amoureux. Alors, quand il a rencontré Mathilde Thomas à La Roche, celle-ci est devenue sa Muse. Il a écrit plus de 100 sonnets inspirés pas elle. Jacques adorait La Roche et les Ardennes. Aujourd’hui , vous pouvez trouver le poème “De Burcht in Puin”. Je ne sais pas le traduire, mais je peux vous raconter un peu de quoi il parle.

Le chateau en ruine, vu du Deister.

Le poème a une très belle atmosphère. On voit le château de La Roche en ruine. C’est le moment où le soleil se couche. Il y a le crépuscule violet. On entend le cricket et l’écho de la ruine. Avant, il y avait des chants des chevaliers. Maintenant on y trouve l’étoile de l’amour, toute silencieuse. La nostalgie chuchote par les feuilles des trembles.

Le vagabond, plongé dans la rêverie, est triste que le passé soit passé …

LXVII 

De burcht in puin

De purpren scheemring houdt de burcht omvangen,

– De glimvlieg glanst in ‘t mos der muur, en blauwt, –

En met een gloed van liefde op rozewangen,

Schenkt zij den scheidenskus aan ‘t puin, dat grauwt. –

De krekel sjirpt van weelderig verlangen,

En de echo van het puin, die ‘t antwoord bauwt,

Noodt den geliefde met die schrille zangen,

Die aanzweeft op een wiek van rossig goud:

En waar, voor eeuwen, ridderzangen klonken,

Staart nù de star der liefde ‘t zwijgen aan,

En droevig zendt ze uit schemerblauw heur lonken:

En weemoed fluistert zacht door de espenblaên….

De zwerver treurt, in mijmerij verzonken,

Dat het verleden is voorbij-gegaan….

La Roche, fin 19e – début 20e siècle

N’oubliez-pas réserver vos tickets par le Menu de ce site!

Bonne semaine,

Marijke Persijn

– La Source Eternelle de la Lumière Divine de Händel

G.G. Haendel

Lors du Concert de Pâques de notre Trio MaGMa en l’église Saint-Nicolas, nous démarrerons avec l’aria “Eternal Source of Light Divine”, ce qui veut dire “La Source Eternelle de la Lumière Divine”. C’est un air d’une Ode à la Reine Anne de L’Angleterre (HWV 74) composé par Georg Friedrich Händel (1685-1750).

Sur YouTube, j’ai écouté diverses interprétations et je trouve que c’est une oeuvre magnifique qui donne l’harmonie et la paix en soi. En effet, elle a été écrite pour la Reine. C’était l’habitude d’honnorer les personnes royales, comme c’était le cas en France aussi. Le texte est d’Ambrose Philips (1674-1749).

Reine Anne
1713

Il s’agit de Anne Stuart (1665-1714), Reine d’Angleterre, d’Ecosse et d’Irlande. C’est sous son règne mouvementé que les royaumes indépendants d’Angleterre et d’Ecosse disparaîtront pour former le Royaume Uni.

Voici le texte d’origine:

« Eternal source of light divine,
With double warmth thy beams display,
And with distinguish’d glory shine
to add a lustre to this day. »

La traduction:

« Eternelle source de lumière divine,
qui brille d’un double et chalereux éclat,
qui rayonne d’une gloire altière
et illumine cette journée. »


Queen Anne Stuart (1665-1714)
règne 1702-1714

Beau compliment pour un monarque n’est ce pas?

Très bonne semaine,

Marijke Persijn

– Les 3 Compositeurs: Lambert, Kalkman et Visser

De temps en temps, je reçois un message de Marco Kalkman qui me demande si je suis chez moi. Marco est un compositeur, chanteur, violoniste, chef de choeur et claveciniste néerlandais, qui organise aussi des projets d’oeuvres théâtrales-musicales.

Un autre compositeur qui nous rend visite de temps en temps, c’est Peter Visser. Avec lui et sa femme, la violoniste Christine, je formais le Trio Picantolino.

Jacques Perk
1859-1881

C’est Peter qui a composé 4 Chansons pour notre Trio MaGMa sur des poèmes du poète néerlandais Jacques Perk. (1859-1881) Jacques a été souvent à La Roche-en-Ardenne avec son père, sa mère et ses soeurs. En 1879, il a rencontré Mathilde Thomas. Rentré chez lui, il a commencé à adorer cette femme et il a écrit plus de 100 sonnets pour exprimer son amour et son adoration pour elle.

Les experts se trouvent

Gérard Lambert et Marco ont regardé le clavecin de Gérard. Marco veut bien jouer la partie pour le clavecin, composé par Peter.

Le samedi soir 23 février, notre trio MaGMa (Eric inclus) s’est retrouvé chez l’artiste Daisy Hoste pour parler des possibilités d’un concert avec exposition de peinture autour des 4 Chansons Ardennaises de Perk-Visser.

Par Daisy Hoste

Bonne semaine,

Marijke Persijn

– Marie Adrien Perk, son fils Jacques et La Roche

Une des attractions touristiques de La Roche, c’est le Mémorial de Marie Adrien Perk érigé par la ville de La Roche, aussi connu comme “La pierre Perk”.

M.A. Perk
1834-1916

Marie Adrien Perk, né en 1834 à Delft, était pasteur à Dordrecht et Breda aux Pays Bas. C’est lui qui écrivait en 1882 le premier guide touristique sur les Ardennes en néerlandais. Cet éminent littéraire, avait une fervente admiration pour La Roche et il s’était fixé comme but de faire connaître notre ville et ses beautés naturelles.

Jacques Perk (1859-1881), son fils, était poète et a également fait de nombreux séjours à La Roche et y a écrit des poèmes dédiés à notre ville. Son oeuvre la plus connue est “Ode à Mathilde”. Malheureusement, il est décédé très jeune.

C’est entre autres grâce à eux que notre ville reçoit autant de visiteurs néerlandais.

Ce qui est intéressant c’est que Marie Adrien Perk était pasteur de l’église Wallone aux Pays-Bas. Tout était dit en français, alors, lui et sa famille connaissaient la langue française vraiment bien!

Du livre “Le Pays de le Roche” de Charles Nollomont:

Le 20 juillet, au retour d’une flânerie qui l’a mené du site de Montaigu de Saint-Thibaut au bord de la rivière, Jacques transcrit pour les siens ses impressions du jour:

J.F.H. Perk
1859-1881

“J’étais couché sur le dos, au bord du chemin, près de Marcourt, le long de l’eau, et je rêvais. Alors, je fus baisé par les petites feuilles vivantes et j’ai pensé à vous autant que je lefais toujours, quand je me hâte vers ma bien-aimée, vers l’Ourthe divertissante qui, riant de plaisir, me reçoit dans son sein moelleux et couvre mes cheveux démêlés de baisers humides. Elle me presse dans ses bras frais qui se replient, et de la béatitude germe dans son sein ondoyant. Alors je pense bien cordialement à vous tous et je baise les vagues dansantes et je songe aussi aux petites soeurs qui folâtrent comme les rides bondissantes de l’eau frisée, et à mes parents dont l’image nage vers moi gravement, comme de grosses vagues qui roulent vers moi avec un éclat de rire gris-sombre!

Ô Ourthe enchanteresse aux eaux profondes, à la molle douceur, vous m’êtes infiniment chère!”

Le Trio MaGMa et peintre Daisy Hoste discutent Jacques Perk

Bonne semaine poétique,

Marijke Persijn

– Cantatrice Cobi de Bruijn et organiste Edwin Hinfelaar

Cobi de Bruijn / Edwin Hinfelaar

Un tout grand merci à Soeur Simone et à l’organiste Gérard Lambert. Grâce à eux, la soprano Cobi de Bruijn, l’organiste Edwin Hinfelaar et moi Marijke Persijn mezzo-soprano, avons eu l’occasion de répéter ensemble en l’église Saint-Nicolas de La Roche en Ardenne. La crèche et le sapin de Noël étaient encore là: l’ambiance était super! Les visiteurs ont eu de la chance et ils sont restés pour bien écouter la belle musique.

On a commencé en bas avec le grand orgue. C’était un grand plaisir pour Edwin qui a joué des oeuvres de J.S.Bach et du compositeur français Jehan Alain (1911-1940). Cet après-midi-là, comme il n’y avait pas de lumière autour de l’autel, nous avons été forcés d’aller au jubé. Gérard était très content qu’Edwin puisse jouer sur son orgue préféré et Edwin l’a vraiment apprécié. Gérard, qui a été l’organiste de cette église pendant 30 ans, nous a montré les secrets de cet instrument.

Edwin Hinfelaar / Gérard Lambert

Notre répertoire était magnifique: Vivaldi/ Laudamus te; Purcell/ My dearest, my fairest; Schütz/ Ihr Heiligen, lobsinget dem Herren; Mozart/ Su l’aria; Mendelssohn/ Ich wollt, meine Lieb ergösse sich. Mon duo préféré était le nouveau duo de Mendelssohn du “Lobgesang” qui commence avec la phrase “Ich harrete des Herrn”. C’est un duo pour soprano et mezzo-soprano avec choeur. Je l’écoute avant de m’endormir depuis le dimanche 6 janvier. Enfin, Cobi a chanté “La Procession” de C. Franck, accompagnée par Edwin. Quelle belle oeuvre! Et si bien chantée et jouée.

Cobi de Bruijn

Cela vaudrait vraiment la peine d’organiser un concert avec Le Trio MaGMa, Cobi et Edwin et même avec un choeur.

Cobi et moi, nous sommes amies depuis environ 20 ans. Pendant son examen au conservatoire de Tilburg, c’est moi qui chantais les duos avec elle. Après, nous avons chanté notre duo préféré de l’opéra “Lakmé” de Delibes à l’occasion de l’exposition de notre amie Jacomijn van Duin et pendant le concert de 25 ans de mariage d’Eric et moi. Nous avons toutes les deux déménagé. Elle, vers le nord des Pays-Bas, moi, vers la Belgique. C’est suite à la mort de notre amie Jacomijn (Jackie), que nous nous sommes réunies à nouveau.

Après notre répétition, nous avons tous les trois allumé des bougies pour Jackie, nos enfants, mes petits-enfants et la musique.

Cobi et Edwin sont des musiciens passionnés et talenteux qui, malheureusement, demeurent trop loin de chez moi. L’amour intense pour la musique et notre amitié si précieuse nous permettra de réaliser notre rêve : un concert à La Roche.

Très bonne semaine pleine de musique fantastique,

Marijke Persijn

– Le Trio MaGMa et le texte de la Cantilena pro Adventu de Haydn

En 2014, 2015 et 2016 Marijke Verbeeck, Gérard Lambert et moi (mezzo-soprano Marijke Persijn) avons présenté la si belle oeuvre  “Cantilena pro Adventu” de Joseph Haydn (1732-1809) lors des Concerts de Noël aux églises de Chéoux, Rendeux-Bas et La Roche. C’est la première année, que notre Trio MaGMa n’aura pas un Concert de Noël. Heureusement, nous pouvons partager avec vous la vidéo, enregistrée par Eric en l’église de La Roche en 2016.

Le texte est en allemand:
Ein’ Magd, ein’ Dienerin, Maria sich bekennet,
Gott sie ein’ Mutter nennet, und eine Herrscherin.
Die Armut hat’s gemacht, dass sie so hoch geacht
durch die hat sie vom Himmel Gott auf die Erd’ gebracht.
Von dir, o Jungfrau rein, wollt’ Gott das höchste Wesen,
denn Du bist auserlesen, als Mensch geboren sein.

Marijke Persijn

– Vierge Marie et Sakura, une fille japonaise

Trio MaGMa

Il existe une légende japonaise qui s’appelle Sakura ayant pour sujet l’amour véritable. Vous pouvez la trouver sur “Nos Pensées”.

Moi, j’adore les légendes et les contes. Celle de Sakura est vraiment une belle histoire d’un arbre, d’une fée et d’une fille japonaise. Le nom Sakura veut dire “fleur de cerisier”. Moi, j’aime le cerisier japonais de tout mon coeur. J’ai de bons souvenirs avec cet arbre. J’ai même partagé une photo et un poème sur cet arbre lors d’une exposition à Bruxelles.

Je possède un CD avec le titre Sakura que le pianiste Hugo van Neck m’a donné un jour. Chaque année, il y a le grand Festival des cerisiers japonais où on découvre de la musique japonaise et la fameuse chanson “Sakura”.

Le hanami (littéralement, « regarder les fleurs »), est la coutume traditionnelle japonaise d’apprécier la beauté des fleurs, principalement les fleurs de cerisier (sakura), lors qu’à partir de fin mars ou début avril, elle sentrent en pleine floraison.

Aux États-Unis, le hanami est aussi devenu populaire. En 1912, le Japon offrit 3000 sakura aux États-Unis pour célébrer l’amitié entre les deux nations. Ces arbres furent plantés à Washington D.C. et 3800 arbres supplémentaires furent donnés en 1965. Ces sakura continuent d’être une attraction touristique et le Festival des cerisiers en fleurs de Washington se déroule sur deux semaines chaque année au début du printemps.

Joan Baez, la chanteuse que j’ai toujours beaucoup apprécié, a construit un album avec des chansons Folk que j’ai acheté il y a longtemps. Là j’ai trouvé une belle chanson qui raconte l’histoire de Marie et Joseph et leur petit enfant Jésus. Ils se promènent dans un verger et Marie demande à Joseph de lui cueillir quelques cerises.

Notre Trio MaGMa l’a présenté à son premier concert qui était le Concert de Noël en l’église de Rendeux-Bas en 2014. Malheureusement, il n’y a pas eu d’enregistrement mais Eric a fait une vidéo de notre concert de Noël à Ortho (2017) avec une autre chanson Folk sur la Vierge Marie.

Bonne période de l’Avent,

Marijke Persijn

– Lirico spinto soprano Marie Miller et le Llandrindod Wells Victorian Festival

Marie Miller est une soprano lirico spinto. Elle a eu une belle carrière, qui s’est déroulée dans les grands théatres et salles de concert à Londres ainsi que dans le reste de l’Angleterre. Depuis quelques années, nous sommes des amies à internet. Elle avait découvert Gérard Lambert et moi sur YouTube en 2014. Plus tard son mari y a placé des vidéos d’elle et j’ai découvert qu’elle est talentueuse. Quelle voix magnifique et quelle présence! Continue reading

– La cantatrice Marijke Persijn au Royal Albert Hall de Londres

Quel honneur de pouvoir se produire au Royal Albert Hall de Londres! Combien de réactions enthousiastes que j’ai reçu suite à ce message. Merci à vous tous pour votre enthousiasme!

Une belle reconnaissance pour ma longue carrière de cantatrice. Et de même pour mon collègue Gérard Lambert qui m’accompagne à l’orgue.

Une question intéressante: comment se fait-il qu’un duo wallon ardennais se retrouve sur un podium mondial? Continue reading

– Notre vidéo “La Speranza” de Händel regardée plus de 1100 fois sur YouTube!

Quelle joie que de découvrir que notre vidéo de “La Speranza” de l’opéra “Ottone”de Händel (1685-1759) a déjà été regardée plus que 1100 fois! Continue reading